Bulletin de Pesticide Action Network (PAN) Africa

N° 09, Janvier-Avril 2016

Nous avons le plaisir de vous envoyer le bulletin en ligne de Pesticide Action Network (PAN) Africa. Il se propose d’informer sur nos activités ainsi que celles de nos partenaires. Le bulletin donnera aussi des informations sur des sujets divers portant sur les centres d’intérêt du réseau PAN. Il est ouvert à tous pour des contributions sur nos thématiques: pesticides, agro-écologie, agriculture durable, agriculture biologique, génie génétique, Organismes Génétiquement Modifiés (O.G.M),….
Il sera diffusé tous les deux (02) mois.


Si le bulletin ne s'affiche pas correctement, cliquez : www.pan-afrique.org/news

Merci de votre intérêt pour cette lettre d'information. Aidez-nous à la rendre utile et à la diffuser.
Envoyez vos observations, suggestions et contributions à : mourtadat@pan-afrique.org

 

Actualites

 

Déclaration de Pesticide Action Network Africa sur l’utilisation du DDT dans la lutte contre le Paludisme en Afrique »


Déclaration sur l’utilisation du DDT dans la lutte contre le Paludisme en Afrique La journée mondiale de lutte contre le paludisme, le 25 Avril 2016 est l’occasion encore une fois pour Pesticide Action Network (PAN) Africa de renouveler son soutien à la Convention de Stockholm et réaffirmer sa position contre l’utilisation du DDT dans la lutte contre le paludisme.

Depuis plus d’une décennie, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de nombreux pays du continent africain enregistrent une baisse très importante de la mortalité et de la morbidité dues au paludisme. D’autres méthodes de lutte autre que le DDT sont de plus en plus couramment utilisées avec des résultats satisfaisants.

La grande majorité de ces méthodes restent néanmoins chimiques, que ce soit, les moustiquaires imprégnées à longue durée d’action, les traitements avec les produits pharmaceutiques, la pulvérisation intra-domiciliaire, ou encore les vaccins en cours d’essai. L’utilisation des produits chimiques pour remplacer le DDT comporte cependant des risques non négligeables sur la santé humaine et l’environnement. Elle préoccupe de nombreux professionnels de la santé et des scientifiques. En 2014, l’OMS a estimé qu’il a été distribué 214 millions moustiquaires imprégnées à longue durée d’action dans les pays africains où la maladie est endémique, élevant le nombre de moustiquaires imprégnées distribuées depuis 2012 à 427 millions. lire la suite

 


Semaine « alternatives aux pesticides 2016 »


La Semaine pour les alternatives aux pesticides est un événement annuel organisé du 20 au 30 mars de chaque année pour informer sur les impacts et les méfaits des pesticides sur l’environnement et la santé et la nécessité d’appliquer des méthodes alternatives aux produits chimiques dangereux. Cette initiative de l’association française Générations Futures et d’Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides (ACAP) a été lancée pour la première fois en 2006 et depuis, chaque édition connaît un succès croissant. Durant la Semaine, PAN Africa a organisé une journée de sensibilisation et d’information sur les effets des pesticides sur la santé des enfants, le 23 Mars 2016le dans le village de Beer (Niayes du Sénégal).

Les objectifs étaient de:
- informer sur les effets des pesticides sur la santé humaine et particulièrement sur celle des enfants;
- indiquer quelques les alternatives aux pesticides;
- faire participer les enseignants dans la sensibilisation des élèves.

L’accent a été mis cette année sur les enfants vue les nombreuses études qui ont révélées les impacts sur la santé des enfants mais c’était aussi une manière pour PAN Africa de lancer la campagne « Protégeons nos enfants des pesticides». Ainsi, les élèves ont été informés et sensibilisés sur les effets des pesticides sur la santé des enfants à travers une projection vidéo mais aussi la diffusion de dessins animés et distribution d’album de bande dessinées sur les effets des pesticides et les alternatives aux pesticides.

Au sortir de cette journée, il a été proposé de :
- renforcer les sessions de sensibilisation dans les autres établissements scolaires des Niayes ;
- mettre en place des jardins bio dans les écoles afin d’initier les élèves à l’agriculture écologique et aux alternatives ;
- préparer une vidéo documentaire et des publications sur les effets des pesticides sur les enfants ;
- et lancer une campagne nationale avec l’implication des enseignants et des élèves des zones rurales.

 

 

 

 

 

 

Réunion du comité international de Planification de Pesticide Action Network

Le Comité international de planification (IPC) de Pesticide Action Network (PAN) International a tenu une réunion de concertation à Honolulu (Hawaï) du 20 au 22 Janvier 2016.
Les objectifs de la rencontre étaient de:
- renforcer la coordination entre les organisations locales et les mouvements internationaux qui travaillent pour une élimination des pesticides;
-
faire le point sur le contrôle de l'industrie agrochimique sur les systèmes alimentaires et agricoles;
- promouvoir l'agro écologie et la souveraineté alimentaire.

Les objectifs spécifiques de la réunion étaient de :
– comprendre le contexte global de ces questions, y compris les défis et les opportunités auxquels nous sommes confrontés en ce qui concerne l'utilisation des pesticides, l'expansion des OGM et les progrès dans le domaine de l'agro écologie ;
– développer des collaborations au niveau internationale apprendre davantage sur les campagnes et les projets internationaux actuels, renforcer les stratégies de travail en commun;
– fixer des priorités pour les campagnes à mener;
-
identifier au moins une campagne commune pour le travail collectif avec les organisations locales et les réseaux internationaux au cours des deux prochaines années ;
– et enfin identifier les ressources nécessaires pour faire avancer ces travaux, et de mettre un plan pour sécuriser les ressources.

En marge de la réunion PAN Africa a pris part à la marche organisée pour protester contre l’expansion des OGMs et des agro-industries ainsi que leurs impacts sur la sécurité alimentaire.
La réunion a été l’occasion pour chaque centre régional de PAN de partager les informations sur la situation de l'utilisation des pesticides, l'expansion des OGMs et la promotion de l'agroécologie. Il a été aussi question de définir des critères pour le choix des campagnes. Il a été proposé de procéder à un partage des différentes campagnes menées dans les différents centres régionaux. A l’unanimité, il a été convenu de mener une campagne sur « protégeons les enfants contre les pesticides » et une campagne sur la promotion de l’agroécologie.

 

Journée de sensibilisation sur la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le Climat au Sénégal


La Fédération Nationale pour l’Agriculture Biologique (FENAB), a organisé le 22 Avril 2016 à Thiès une journée de Sensibilisation sur la Mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le Climat. PAN Africa a pris part à cette journée qui s’inscrit dans le cadre de la contribution de la FENAB à la mise en œuvre du plan national d’adaptation aux changements climatiques du gouvernement du Sénégal.
Celui-ci s’inscrit en droite ligne dans les activités initiées par la commission de l’Union Africaine (UA) en partenariat avec les acteurs qui font la promotion de l’agriculture écologique en Afrique.

Les objectifs de la journée étaient de :
- informer sur le projet de plantation de plus de 250.000 arbres pour lutter contre les changements climatiques;
- partager le Programme Agricole 2016/2017 du Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement Rural et sa Stratégie en matière de lutte contre les Changements Climatiques;
- échanger sur les sources de financement dédiées à la lutte contre les changements climatiques.

Atelier de lancement et de mise en place du comité de pilotage du projet d’observatoires intégrés Santé/Environnement

Le Sénégal fait partie des neuf (09) pays retenus par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) pour la mise en œuvre du projet d’observatoires intégrés Santé/Environnement et de renforcement des capacités institutionnelles et juridiques pour la gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques. Un atelier de préparation a été tenu le 08Avril 2016, dans la salle de conférence de la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés. PAN Africa pris part à la rencontre.
Les objectifs de l’atelier étaient de :
- présenter le projet aux différents acteurs concernés;
- procéder à la mise en place d’un comité de pilotage associant l’ensemble des parties prenantes;
- élaborer une feuille de route pour la collecte des données auprès des services et structures qui seront potentiellement ciblées;
- identifier les lacunes dans la surveillance des produits chimiques tout le long de leur cycle de vie.